Accueil > Termes > Français (FR) > Charles Taylor

Charles Taylor

Charles Taylor (né le 28 janvier 1948 à Arthington, Liberia) est un ancien président de la République du Liberia. En fonction à la fin des années 1990, il a été impliqué dans la guerre civile sierra-léonaise qui a duré plus de dix ans. En 2012, le Tribunal spécial pour la Sierra Leone le reconnaît coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre et le condamne à une peine de 50 ans de prison.

Créé en 1816, le Liberia est un pays constitué par des esclaves libérés et rapatriés du continent américain. Les descendants d'esclaves représentent seulement 5 % de la population totale, mais ont pratiquement toujours été au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1847.

Taylor est né le 28 janvier 1948 d'un père américain et d'une mère américano-libérienne qui font partie de l'élite du pays. À 24 ans, Taylor quitte le Libéria pour travailler et étudier aux États-Unis et, en 1977, il est diplômé en économie du Bentley College dans le Massachusetts.

Durant ses études, Taylor développe un intérêt pour la politique et décide de joindre l'Union of Liberian Associations (ULA) dont il devient président national. Ce groupe dénonce le régime du président libérien de l'époque, William Tolbert. Peu de temps après, ce dernier est assassiné, victime d'un coup d'État de Samuel Doe. Doe devient président, nomme Taylor conseiller et lui confie les services généraux du gouvernement. Après avoir détourné 900 000 $ en trois ans, Taylor perd son poste et fuit aux États-Unis.

Arrêté puis emprisonné, il réussit à s'enfuir et se réfugie en Afrique afin de préparer une rébellion contre Samuel Doe. Pour ce faire, il joint le National Patriotic Front of Liberia (NPFL) et en devient leader vers la fin des années 1980. En 1989, le NPFL lance une attaque, c'est le début de la guerre civile.

Rapidement, Taylor contrôle une grande partie du pays, mais un éclatement au sein du NPLF ralentit sa conquête. De fait, un de ses principaux lieutenants, Prince Johnson, se dissocie de son leader et fonde avec près de 1 000 hommes l'INPLF (Independent National Patriotic Front of Liberia). Prince Johnson et ses troupes prennent le contrôle de la capitale Monrovia, et assassinent Samuel Doe. Les troupes de Taylor et Johnson s'affrontent et la guerre civile prend toute son ampleur pendant les sept années qui suivent. En juillet 1997, des élections sont tenues et Taylor est élu avec 75 % des voix. Le scrutin a été jugé juste par les observateurs internationaux, mais des doutes persistent quant à sa validité.

Pendant son règne à la tête de l'État, Taylor continue de combattre tous ceux qui s'opposent à son pouvoir. La répression contre l'opposition fera 150 000 morts jusqu'en 1995. Par ailleurs il suspend les libertés individuelles dans son pays et centralisera le pouvoir entre ses mains en instaurant un véritable régime autoritaire. Petit à petit, la résistance au règne de Taylor prend forme. Les troupes de Taylor subissent dans un premier temps les offensives du groupe des Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (LURD), mouvement soutenu par les États-Unis et par le régime guinéen frontalier, puis par la suite, les offensives du Mouvement pour la démocratie au Libéria (MODEL), groupe constitué principalement de membres de la tribu de Samuel Doe, le prédécesseur de Taylor.

Parallèlement, sur le plan international, Taylor est de plus en plus isolé, malgré la dépense d'au moins 2,6 millions de dollars afin de redorer son image aux États-Unis, via des lobbyers tels Lester Hyman (en), qui a arrangé un rendez-vous entre sa femme et Hillary Clinton, ou le télévangéliste Pat Robertson, qui obtint en échange une concession sur une mine d'or, ou encore le général Robert Yerks.

Il s'est vu imposer des sanctions par le Conseil de sécurité des Nations unies tel un embargo sur les exportations de diamants de la guerre et de bois et l'interdiction de voyager pour lui et son équipe présidentielle. Taylor fait face à d'énormes pressions de toutes parts pour quitter le pays. Des responsables de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) se sont même rendus au Liberia pour demander à Taylor de quitter le pouvoir afin de mettre fin au conflit.

Poussé dans ses retranchements, Charles Taylor quitte le pouvoir en août 2003 pour un exil au Nigéria.

Charles Taylor débute également un trafic d'armes avec le pays voisin, la Sierra Leone, qu'il échange contre des diamants (voir Diamants de conflits).

Charles Taylor a parrainé le Front révolutionnaire uni (RUF) sierra-léonais de Foday Sankoh et Sam Bockarie, mouvement rebelle qui fait preuve de violence extrême. À ce titre, il est accusé et condamné pour crimes contre l'humanité pour extermination, assassinats, viols, esclavage sexuel, et conscription d'enfants soldats.

0
  • Partie du discours : nom propre
  • Synonyme(s) :
  • Blossaire :
  • Secteur d’activité/Domaine : Les gens
  • Catégorie : Politiciens
  • Company:
  • Produit :
  • Acronyme-Abréviation :
Ajouter à Mon Glossaire

Commentaires

Vous devez ouvrir une session pour poster dans des discussions.

Les termes dans Actualités

Billy Morgan

Sports; Surf des neiges

Le snowboarder britannique Billy Morgan est le premier de toute l'histoire de ce sport à avoir réalisé un quadruple cork 1800. Le représentant de la Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'hiver 2014 à Sotchi se trouvait à Livigno, en Italie, lorsqu'il a réussi cet exploit. Il s'agit d'un saut dans l'axe latéral ou vers le bas avec quatre flips et cinq retournements. ...

Marzieh Afkham

Radiodiffusion et réception; Nouvelles

Madame Marzieh Afkham, première porte-parole du ministère des Affaires étrangères du pays, dirigera une mission en Asie de l'est, a informé l'Agence de presse d'État. Sa nomination n'ayant pas encore été annoncée officiellement, sa destination reste inconnue. Madame Afkham ne sera que la deuxième ambassadrice que l'Iran ait jamais eue. En vertu ...

Paquet hebdomadaire

Langue; Services en ligne; Argot; Internet

Hebdomadaire de paquet ou de « Paquete Semanal » comme on l'appelle à Cuba est un terme utilisé par les Cubains pour décrire les informations collectées à partir de l'internet à l'extérieur de Cuba et sauvegardés sur des disques durs à transporter vers Cuba elle-même. Paquets hebdomadaires sont ensuite vendus à de cubain sans accès à internet, lui permettant ...

Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB)

Banque; Services bancaires d'investissement

La Banque asiatique d'investissement Infrastructure (AIIB) est une institution financière internationale mis en place pour répondre aux besoins en Asie pour le développement de l'infrastructure. Selon la Banque asiatique de développement, l'Asie a besoin de $ 800 milliards chaque année pour les routes, de ports, de centrales électriques ou d'autres projets ...

Spartiate

Services en ligne; Internet

Spartan est le nom de code donné au nouveau navigateur de Microsoft Windows 10 qui va remplacer Microsoft Windows Internet Explorer. Le nouveau navigateur sera construit par rapport au sol et ne pas tenir compte de n'importe quel code de la plate-forme de l'IE. Il a un nouveau moteur de rendu qui est conçu pour être compatible avec la façon dont le ...

Termes en vedette

Sandrine Cambie
  • 783

    Termes

  • 0

    Blossaires

  • 3

    Abonnés

Secteur d’activité/Domaine : Langue Catégorie : Grammaire

isoler la langue, veut dire, essayer de former les mots des morphemes.

Isolement langues tendent à former leurs paroles de morphèmes unique (c'est-à-dire, des racines sans affixes). Ils utilisent souvent plusieurs mots ...